Thaïlande

Sukhothaï ou Ayutthaya : quelle ville choisir ?

27 février 2017

Sur notre route vers le sud de la Thaïlande, nous avons visité ces deux anciennes capitales. Alors, pour toutes celles et ceux qui ne savent pas quelle ville choisir entre Sukhothaï et Ayutthaya, voici quelques éléments de réponse 😀

Sukhothaï

Sukhothaï est la première capitale Thaï, fondée il y a plus de 750 ans, à la fin de l’empire Khmer. Depuis 1991, elle est inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

La ville est séparée en deux quartiers : Old Sukhothaï et New Sukhothaï. Nous n’avons pas visité New Sukhothaï et avons filé directement, à notre arrivée, vers Old Sukhothaï pour visiter les ruines.

Le National Historic Park regroupe plus de 20 sites historiques à l’intérieur de ses murs (également appelée la « zone centrale »), et plus de 70 aux alentours, à environ 5 km à la ronde. Certains sont donc perdus au milieu des collines ou des rizières, et accessibles uniquement en vélo ou en scooter (ou à pied, mais cela prendrait alors plus d’une journée et les chemins n’ont rien d’intéressant).

Nous avons tout visité par nous-mêmes ; c’est facile d’accès et il est très simple de s’y repérer. Nous avions choisi de faire la zone centrale (celle avec les sites principaux) et la zone du Nord (qui semblait aussi très intéressante). Le mieux reste la location de vélo (ou de scooter mais les locations proposées autour étaient très chères) (infos pratiques plus bas).

La zone centrale

On y trouve notamment le Wat Mahathat, cet impressionnant Bouddha entouré de murs en briques. Il s’agit, sans hésiter, du plus beau vestige du parc (tout ceci est subjectif bien sûr).

Les autres vestiges, dont je n’ai pas retenu le nom, sont aussi très intéressants. Tous se situent à quelques centaines de mètres les uns des autres.

La zone du Nord

Ici, tous les sites sont plus éloignés entre eux. Il faut rouler parfois plusieurs minutes entre chaque, mais le chemin est bien balisé et il est impossible de s’y perdre.

Nous avions choisi cette zone surtout pour le Wat Saphan Hin, qui surplombe toute la région du haut de sa colline.

En vélo, nous avons pu couvrir ces deux zones dans la journée, sans courir. En scooter, il aurait été possible d’en voir bien plus, mais nous avons préféré la tranquilité du vélo.

En pratique

L’entrée dans chaque zone coûte 100 B (environ 2,50 €), avec un supplément de 10 B pour les vélos. J’ai ouï dire qu’il était possible de ne pas payer l’entrée principale en arrivant avant l’ouverture (6h30 du matin). La location de vélo nous a coûté 30 B chacun (environ 0,75 €).

Nous sommes arrivés le soir et avons logé au Old City Guesthouse, qui se situe juste à l’entrée du parc. La chambre double avec salle de bain privée nous a coûté 350 B (environ 8,50 €). L’ambiance n’était pas particulièrement au rendez-vous (même pas du tout en fait), mais au moins, on était déjà sur place pour le matin, ce qui nous a permis de visiter la zone centrale sans touristes.

Se rendre à Sukhothaï

La ville n’est pas accessible par le train ; pour venir, vous serez obligés de prendre le bus à un moment. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Venir en bus directement depuis Bangkok (tarifs de 300 à 450 B – de 8 à 12 €, durée : 6 à 7 h) ou Chiang Mai (tarifs de 250 à 300 B – de 6,50 à 8 €, durée : 5 à 6 h),
  • Aller en train jusqu’à Phitsanulok puis prendre un bus (tarif : 43 B – environ 1,15 €, durée : 1h30).

Ayutthaya

Ayutthaya est devenue la capitale du royaume à la suite de Sukhothaï et l’est restée de 1350 à 1767. Depuis 1991, elle est aussi inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Contrairement à Sukhothaï, tous les sites sont espacés les uns des autres et il n’est pas possible de les visiter uniquement à pied sans y passer plusieurs jours.

De notre côté, nous avions loué un scooter à l’une des boutiques en sortant de la gare et avons pu visiter une bonne partie des ruines en une journée, sans courir.

La ville abrite près d’une douzaine de temples, tous renfermant des statues de Bouddha.

Certains d’entre eux sont très célèbres :

  • Le Wat Phra Mahathat (abritant la tête de Bouddha enracinée)
  • Ou le Phra Nakhon Si (où le film Mortal Kombat a été tourné – oui, c’est hyper important !).

D’autres encore valent vraiment le détour, comme le Phra Si Sanphet.

Nous avons également visité le musée national et le marché flottant, mais je ne les conseille pas.

Se rendre à Ayutthaya

La ville d’Ayutthaya est accessible par train ou par bus, depuis les grandes villes aux alentours :

  • Depuis Bangkok : le bus se prend à divers endroits possibles – Northern station, Southern station, Victory Monument… (tarifs de 40 à 70 B – de 1 à 1,80 € ; durée : 1h) ; le train à la station Bang Sue ou à Hualamphong (tarif selon les classes, mais la classe la moins chère est amplement suffisante, tarifs de 20 à 350 B – de 0,50 à 9 € ; durée : 1h30).
  • Depuis Chiang Mai : le bus et le train ont la même durée (8 h) et à peu près le même tarif (entre 400 et 1200 B – de 10 à 30 €),
  • Depuis Sukhothaï : seul le bus est possible (tarifs : de 280 à 400 B – de 7,50 à 10 € ; durée : 7 h). Le train se prend à Phitsanulok (environ 1 h de bus de Sukhothaï).

L’excursion peut aussi se faire à la journée depuis Bangkok.

Et en conclusion ?

De mon côté, j’ai largement préféré Ayutthaya. Le style architectural et l’ambiance, plus animée, m’ont séduites. D’un point de vue plus neutre, chaque ville a ses avantages et ses inconvénients :

Choisissez Sukhothaï si :

  • Vous voulez croiser moins de touristes,
  • Vous ne voulez pas prendre les transports entre chaque lieu (tous les temples se trouvent au même endroit),
  • Vous cherchez une ville plus calme et paisible,
  • Vous avez la possibilité de dormir sur place (autrement, la visite sera vraiment trop courte),
  • Vous souhaitez une escale sur votre trajet entre Chiang Mai et Bangkok

Choisissez Ayutthaya si :

  • Vous n’avez pas le temps de vous éloigner de Bangkok (la ville est plus facilement accessible),
  • Vous voulez rester en centre-ville ; tous les lieux se situent à quelques minutes de la gare à peine,
  • Vous souhaitez des vestiges peut-être plus « impressionnants » (certains bâtiments sont très grands) et en meilleur état (beaucoup sont encore debouts),
  • Vous voulez voir plusieurs styles de vestiges (temples, chedi…),

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Répondre